Accueil >  Modèles et marques  >  Electriques  > 

Tesla face à la concurrence chinoise des voitures électriques

C'est un signe des difficultés de Tesla sur le marché des voitures électriques. Le constructeur américain a dû réduire de 2 000 dollars le prix de vente de ses véhicules électriques en Chine, face à la concurrence des voitures électriques chinoises.
Tesla face à la concurrence chinoise des voitures électriques
Par le 23/04/2024

La baisse des prix en Chine pour faire face à la concurrence

Alors que les autres marques automobiles annonce leurs restylage et autres modèles, comme Mitsubishi avec son ASX ou Hyundai avec son Tucson, Tesla s'occupe de la concurrence chinoise.

Malgré les dénonciations régulières de Washington et Bruxelles sur une concurrence déloyale de la Chine, qui subventionnerait ses constructeurs nationaux, les Occidentaux n'ont que peu de poids sur le premier marché automobile mondial, désormais situé en Chine. C'est d'ailleurs en Chine que se trouve la plus grosse usine de Tesla hors des États-Unis, à Shanghai.

Les difficultés de Tesla

Face à un carnet de commandes en berne, Tesla a dû rappeler 1,6 million de voitures pour une mise à jour logicielle en début d'année. Le groupe d'Elon Musk a également annoncé le licenciement de 10% de ses effectifs dans le monde.

Pour tenter de stopper l'hémorragie, Tesla a réduit ses prix de 14 000 yuans en moyenne en Chine. Le PDG Elon Musk a même dû reporter un voyage prévu en Inde pour se consacrer aux difficultés du groupe.

Les résultats financiers en berne

Les résultats financiers de Tesla reflètent ces difficultés. Le chiffre d'affaires a certes progressé de 19% en 2023 pour atteindre 96,773 milliards de dollars, mais la marge opérationnelle a fondu, passant de 16,8% à 9,2%. La marge brute a également chuté de 6 points sur le dernier trimestre, à 17,6%.

Le "free cash flow" du groupe a baissé de 42% cette année, à 4,4 milliards de dollars. Après ces résultats, l'action Tesla a reculé de 2,3% dans les échanges boursiers.

Giga usine de Shanghai

Des ventes toujours en hausse

Malgré ces difficultés, Tesla a réussi à livrer un peu plus de 1,85 million de véhicules électriques l'année dernière dans le monde, soit 35% de plus qu'en 2022. Ses modèles phares, la Model 3 et la Model Y, tirent les ventes grâce à des baisses de prix importantes.

Avec ces volumes, Tesla se rapproche des marques premium allemandes comme BMW et Mercedes, tout en restant derrière Audi qui a commercialisé 1,9 million de véhicules en 2023. Trois marques allemandes qu'on a dernièrement pu retrouver à l'Auto China 2024, afin d'y présenter des véhicules en première mondiale.

La menace des constructeurs chinois

Elon Musk a mis en garde les investisseurs de Tesla contre la montée en puissance des constructeurs automobiles chinois, qu'il juge "extrêmement bons" et capables de "démolir les marques historiques" s'il n'y a pas de barrières commerciales pour les freiner.

Le patron de Tesla a notamment pointé du doigt le cas de BYD, qui a détrôné Tesla au quatrième trimestre 2023 pour devenir le premier constructeur mondial de véhicules électriques. Établi à Shenzhen, BYD a su tirer parti de la domination de la Chine dans l'électronique et les batteries pour développer rapidement ses ventes, notamment grâce à des batteries moins chères. Les véhicules des constructeurs envahissent les marchés occidentaux au point de bloquer les terminaux des ports commerciaux.

Malgré les efforts de Tesla pour baisser ses prix, la concurrence chinoise semble donc représenter une menace sérieuse pour le constructeur américain, qui peine à s'imposer face à ces nouveaux acteurs sur le premier marché automobile mondial.


Version Desktop - 1747-1748-12089-canalauto-amp0-device-1870714394