Accueil >  Modèles et marques  >  Thermiques & hybrides  > 

L’Alfa Roméo Milano change et devient Junior !

La nouvelle Alfa Roméo Milano fait déjà parler d’elle et change de nom ! Le ministre de l’Industrie a exprimé son désaccord quant au nom du nouveau modèle de la marque italienne. Le nouveau modèle portera dorénavant le nom d’Alfa Roméo “Junior”.
L’Alfa Roméo Milano change et devient Junior !
Par le 16/04/2024

À peine une semaine après sa révélation, le nouveau SUV compact de la marque italienne se voit déjà dans les polémiques. Baptisé “Milano” en référence à la ville de Milan, en Italie, le nouveau modèle de la marque s’appellera désormais “Junior” et sera présenté pour la première fois à la Milan Design Week de 2024.

Les origines du nouveau “Junior”

Bien qu'enfantin et assez inoffensif, ce nom ne sort pas de nulle part et reste tout de même attaché aux origines d’Alfa Roméo. L’origine du nom Junior vient donc de la Giulia, et de son dérivé nommé la GT 1300 Junior, qui a été commercialisé à partir de 1966. Ce modèle aura été l’un des best-sellers de la marque, avec plus de 92 000 unités vendues. Bien qu'emblématique, les deux modèles n’ont aucun lien, hormis le nom de la marque, et maintenant du modèle, qu’ils partagent dorénavant.

Alfa Roméo Giulia GT 1300 Junior

On comprend donc assez vite l’attrait du public pour ce nom, Junior. Car oui, pour cette nouvelle “Junior”, c’est le public qui a voté et choisit le nom. Une coutume chez Alfa Roméo, qui s’était déjà produite en 1966 avec le Spider 1600 qui a été nommé Duetto, par le public. “Le choix du nom Junior est tout à fait naturel, car fortement lié à l'histoire de la marque. Il fait partie de nos favoris et de ceux du public depuis le début. ”, comme l’a rappelé Jean-Philippe IMPARATO - CEO Alfa Romeo.

Alfa Roméo Junior, anciennement Milano

Cependant, on imagine bien les problèmes que ce changement de nom occasionnera. D’un point de vue publicitaire, comme de carrosserie, la production de l’ancien Milano pourrait coûter un peu plus cher que prévu.

Un changement dû à du fromage

À l’origine de ce changement, on retrouve une loi vieille de 2003, visant à protéger les appellations “Made in Italy”. En d’autres termes, tout ce qui a un nom italien, doit être produit en Italie. À la base prévue pour protéger l’appellation de produits alimentaires, comme les pâtes ou le fromage avec le “Parmigiano Reggiano”, cette loi s’applique aussi sur les autres produits, comme les voitures. 

Milano, en référence aux débuts d’Alfa Roméo en 1910 dans la ville de Milan, est un nom qui évoque clairement l’Italie. Le modèle de la marque italienne est cependant produit à Tychy, en Pologne, aux côtés de véhicules du groupe Stellantis, comme les Jeep Avenger ou les nouvelles Fiat 600.

Le Ministre de l’Industrie italienne s’est donc indigné de voir que le nouveau modèle d’Alfa Roméo portait un nom à consonance italienne, alors qu’il n’était pas à 100 % assemblé ici. Bien que la seule étape étrangère dans le processus de fabrication soit l’assemblage, Alfa Roméo n’a pas désiré rentrer dans le conflit et a rapidement apaisé les tensions dans son communiqué de presse, en y glissant même une légère touche d'humour.

L'équipe Alfa Romeo tient à remercier le public pour ses réactions positives, le réseau des concessionnaires pour son soutien, les journalistes pour l'énorme attention médiatique accordée à la nouvelle voiture et le gouvernement italien pour la publicité gratuite engendrée par ce débat.


Version Desktop - 1747-1749-12066-canalauto-amp0-device-639543857