Accueil >  Thématiques  >  Vie automobile  > 

Le retour des commandes physiques, un enjeu crucial pour la sécurité

Depuis quelques années, on assiste à une tendance vers le "tout tactile" dans les véhicules. Climatisation, multimédia, aides à la conduite... de plus en plus de fonctions sont accessibles via des écrans tactiles, au détriment des boutons.
 Le retour des commandes physiques, un enjeu crucial pour la sécurité
Par le 18/04/2024

L'omniprésence des écrans tactiles, une source de distraction au volant

Cette évolution pose un véritable défi en termes de sécurité routière. Alors que la loi interdit l'utilisation du smartphone au volant, les écrans tactiles des véhicules deviennent en réalité de véritables smartphones à part entière, avec leurs menus, sous-menus et autres fonctionnalités qui obligent le conducteur à quitter des yeux la route. Une source de distraction majeure, qui inquiète les experts de la sécurité routière.

L'Euro NCAP, gardien de la sécurité automobile

C'est dans ce contexte que l'organisme Euro NCAP, en charge de tester la sécurité de chaque nouveau modèle arrivant sur le marché européen, a décidé de réagir. Conscient des risques liés à cette tendance du "tout tactile", Euro NCAP travaille actuellement avec de nombreux partenaires industriels pour définir un nouveau programme de tests de sécurité, qui entrera en vigueur en 2026.

L'objectif est clair : encourager les constructeurs à réintégrer des commandes physiques pour les fonctions les plus essentielles, afin de limiter le temps passé par le conducteur à quitter la route des yeux. "Les nouveaux tests Euro NCAP prévus pour 2026 encourageront les constructeurs à utiliser des commandes physiques séparées pour les fonctions de base, ce qui limitera le temps passé à quitter la route des yeux et favorisera une conduite plus sûre", explique un porte-parole de l'organisme.

 

Des exigences ciblées pour préserver la sécurité

Concrètement, Euro NCAP a identifié cinq fonctions qui devront obligatoirement être commandées par des boutons physiques pour obtenir la note maximale de 5 étoiles : les clignotants, les feux de détresse, le klaxon, les essuie-glaces et l'activation de l'eCall.

Un choix stratégique, qui vise à remettre "l'église au centre du village" pour les fonctions élémentaires de sécurité. Certains auraient même souhaité que l'organisme aille plus loin, en exigeant également que des éléments de confort comme la climatisation soient accessibles sans manipulation de touches tactiles.

 

Une collaboration étroite avec les constructeurs

 

Il est important de noter qu'Euro NCAP ne travaille pas seul dans son coin pour définir ces nouvelles règles. L'organisme collabore étroitement avec les acteurs de l'industrie automobile, comme Tesla, Mercedes ou Volkswagen, afin de concevoir un cadre de tests qui soit à la fois ambitieux en termes de sécurité et réaliste pour les constructeurs.

Cela permet d'éviter les dérives, comme la suppression pure et simple des commodos au profit de touches sur le volant, qui rendent la manipulation des clignotants particulièrement complexe, notamment dans les ronds-points.

Intérieur de Dacia Duster

Un enjeu crucial pour la sécurité routière

Au-delà des exigences techniques, ce débat sur le retour des commandes physiques soulève un enjeu fondamental pour la sécurité routière. Alors que la voiture est devenue un véritable outil de mobilité indispensable pour de nombreux Français, il est crucial de préserver les conditions d'une conduite sereine et attentive.

L'omniprésence des écrans tactiles, source de distraction, met en péril cet objectif. C'est pourquoi l'initiative d'Euro NCAP est saluée par de nombreux experts, qui y voient une opportunité de remettre la sécurité au cœur des priorités des constructeurs automobiles.

Avec l'entrée en vigueur de ces nouvelles règles en 2026, les marques récalcitrantes risquent de devoir renoncer au précieux sésame des 5 étoiles, un signal fort pour encourager une évolution des pratiques en faveur d'une conduite plus sûre.

 


Version Desktop - 1738-1743-12072-canalauto-amp0-device-526492394