Accueil >  Modèles et marques  >  Actu des marques  > 

Airbag défectueux : un danger caché pour les clients de Citroën

Les airbags protègent les automobilistes en cas d’accident. Mais pour Citroën et ses modèles C3 et DS3 sortis entre 2009 et 2019, c’est le contraire. À cause de l’exposition à la chaleur et à l’humidité, ils mettent en danger les conducteurs.
Airbag défectueux : un danger caché pour les clients de Citroën
Par le 05/06/2024

Citroën a lancé le mois dernier une campagne de rappel pour ses modèles C3 et DS3  produits entre 2009 et 2019. C’est plus de 246 883 voitures concernées. La raison de ce rappel ? Les airbags de la marque japonaise Takata utilisés dans ces modèles sont défectueux. Début mai, le constructeur a envoyé des lettres aux propriétaires de véhicules C3 et DS3 appelant à ne plus les utiliser.

 Extérieur Citroën C3            

La marque au chevron n’est pas la seule concernée par ce problème d’airbag et se retrouve à être confrontée à un rappel massif de ses modèles. Plus récemment, le constructeur automobile espagnol Seat du groupe Volkswagen a aussi lancé une campagne de rappel fin avril pour des véhicules sortis entre 2009 et 2017. Mais cette histoire d’airbag défectueux concernant l’entreprise Takata n’est pas nouvelle. La marque japonaise Honda a dû également rappeler ces voitures à cause de ce fameux problème d’airbag en 2008. En France, c’est en 2015 que deux modèles Honda Jazz et Civic ont dû être rappelés.

Le problème des airbags Takata 

Dans les années 2000, Takata change la composition pour faire gonfler ses airbags. L’entreprise japonaise décide alors d’utiliser le propergol habituellement manipulé comme engrais.

Mais avec une exposition aux températures élevées ou une forte humidité, le gaz propulseur présent dans l’airbag se détériore. Par conséquent, cela peut entraîner des risques d’explosion de l’airbag avec des morceaux de volant qui peuvent se transformer en projectile. Selon voilà, l’équipementier automobile japonais a fait faillite en 2017 et a été racheté par la société américaine Key Safety Systems…

La colère des automobilistes concernés par le rappel

Ce rappel effectué par Citroën pose cependant de nombreux problèmes, provoquant la colère des clients.  Comme souvent, certains des conducteurs des C3 et DS3 n’ont pas reçu la fameuse lettre incitant à ne plus conduire sa voiture. Si le modèle est acheté en occasion, il y a de fortes chances d’être passé entre les mailles du filet de Citroën et de ne pas la recevoir. 

Mais surtout, comment faire sans voiture de remplacement ? Car si Stellantis a mis en place une action de véhicule de remplacement, ceux-ci sont bien trop peu nombreux devant le caractère massif du rappel.

Alors que certains ont eu la chance de décrocher un rendez-vous chez la marque au chevron afin de faire remplacer leur airbag, d'autres attendent toujours de décrocher un rendez-vous à cause des longs délais.  Et pendant ce temps, Citroën demande à ce que la voiture reste au garage…

La colère des conducteurs de C3 et DS3 ne désenfle pas. L’avocat Maître Leguevaques met en place une action collective le jeudi 6 juin sur la plateforme myleo.légal où deux actions automobiles sont déjà présentes sur la plateforme. Par ailleurs, sur leur plateforme, une première action contre Stellantis est en ligne, elle concerne la défaillance des moteurs PureTech. Le groupe italo-franco-américain n’a pas fini de faire parler de lui. Pour rappel, à la suite d’explosion des airbags, des automobilistes ont perdu la vie.

 


Version Desktop - 1747-1732-12172-canalauto-amp0-device-2012792287