Accueil >  Modèles et marques  >  Electriques  > 

Une nouvelle électrifié chez Opel, avec cette fois, la Frontera !

Opel a annoncé le 9 avril la sortie de son nouveau Opel Frontera ! La marque allemande ne sort pas des sentiers battus en annonçant cette sortie. Bien que nouveau, cet Opel Frontera doit énormément aux autres modèles du groupe Stellantis.
Une nouvelle électrifié chez Opel, avec cette fois, la Frontera !
Par le 11/04/2024

Opel a annoncé son nouveau Frontera, la veille de la révélation de l'Alfa Roméo Milano (qui se renommera par la suite "Junior"). Ce nouveau modèle, à l’allure de SUV, se veut complet, ” Un SUV spacieux et amusant”, comme le précise la marque. Bien différent du Frontera d'antan, ce nouveau modèle passe du pur 4x4 tout-terrain à un SUV compact, la même veine que les nouveaux Renault Captur, Peugeot 2008 ou Nissan QASHQAI (2024).

La gamme Frontera chez Opel est bien vieille, avec un début de commercialisation en 1991, la gamme n’était au début qu’une production sous licence de l'Isuzu Rodeo. Dorénavant, et sous la responsabilité du groupe Stellantis, l'Opel Frontera prend une base commune, qu’on reverra, potentiellement, sur la nouvelle C3 aircross.

Électrique ou hybride, jusque-là rien de nouveau.

Les voitures du groupe Stellantis se mettent toutes à l’hybridation, comme on a pu le voir avec les nouvelles C3, les Opel Astra ou même les Citroën DS3 et DS4. On imagine donc qu’elle recevra les mêmes moteurs électrique et hybride que ces derniers, c'est-à-dire le 1.2 PureTech MHEV 48v de 136 ch, un moteur que recevra aussi le prochain Opel Grandland, et le 100 % électrique de 156 ch.

Sur tous les plans, la nouvelle Opel Frontera ne se différencie nulle part et se rajoute simplement dans la liste des SUV compact envisageables du groupe.

arrière du nouveau Opel Frontera

Ceci étant dit, l’hybridation légère reste dans la mode de ce qui se fait aujourd’hui, mais reste cependant, pas totalement connue. Cette dernière permet de circuler en 100 % électrique sur 50 % d’un trajet urbain, ce qui représente une grande économie lors d’embouteillages ou autres moments de ralentissement en ville.

Un condensé d’innovations

Le nouvel Opel Frontera ne se fait rien d’exceptionnel, mais sait tout de même apporter un petit quelque chose. 

On peut notamment noter le poste de conduite entièrement numérique. Appelé “Pure Panel”, ce système offre au conducteur deux écrans de 10 pouces, où toutes les informations liées à la conduite seront numérisées.

Intérieur du Opel Frontera

Une fois au poste de conduite, Opel fait en sorte d’installer confortablement ses usagers dans ce qu’ils appellent les “intelli-seat”. Ces sièges brevetés offrent une fente qui soulagerait la pression sur le coccyx, permettant un confort optimal, durant les petits comme les longs trajets.

Opel se démarque en revanche avec sa nouvelle “Opel Vizor”, qui permet au modèle de facilement se distinguer d’un autre. Cette Vizor couplé aux signatures lumineuses s’incruste plutôt bien au paysage que nous offre ce Frontera.

Ni les prix, ni les dimensions du véhicule n’ont été annoncés. On peut cependant s’attendre à un prix au niveau de la concurrence, donc tournant autour des 20 000 € en entrée de gamme.


Version Desktop - 1747-1748-12053-canalauto-amp0-device-1639153202